Articles: Principes généraux

Le préjudice doit être certain

c) Le préjudice doit être CERTAIN, et non pas hypothétique.

Pour les dommages automobiles eux-mêmes, cette condition ne pose pas de difficulté : Un véhicule endommagé, c’est bien un préjudice certain.

Le préjudice doit être direct

Vous ne pouvez être indemnisé en cas d’accident que pour des préjudices directement reliés à un accident. Par exemple, si vous avez un accident léger qui nécessite une réparation et que vous continuez à rouler sans faire la réparation et que de nouvelles pannes surviennent, vous ne pourrez être indemnisé pour ces pannes là . Découvrez les conditions nécessaires pour qu’un dommage automobile puisse être indemnisé par votre assurance

d) Le préjudice doit être DIRECT : Il doit être la conséquence directe de l’accident. S’il ne résulte qu’indirectement de l’accident, cela posera difficulté.

La preuve du dommage doit être rapportée

Pour pouvoir demander une indemnisation à votre assurance suite à un accident automobile, vous devez apporter la preuve du dommage de l’accident. C’est logique : le but de l’indemnisation est de permettre à la victime d’un accident de retrouver un véhicule dans la situation antérieure à l’accident. Or, sans preuve de dommage, tout le monde déclarerait en cas d’accident des petits défauts mineurs (pare choc défoncé, petit problème mécanique antérieur à l’accident) de façon à avoir une voiture en meilleure état qu’avant l’accident, ce qui ne serait pas juste. Découvrez comment vous pouvez prouver les dommages que votre véhicule a subi suite à votre accident.

a)      La PREUVE du dommage doit être rapportée :

Le dommage doit être personnel

Découvrez les conditions nécessaires pour qu’un dommage automobile puisse être indemnisé par votre assurance

b) Le dommage doit être PERSONNEL : Cela veut dire que seul celui qui subit un dommage peut en réclamer l’indemnisation.